Loading…

Dans le cadre du Parlement des enfants, la députée Anne Blanc,  s’est rendue, vendredi 2 février, à l’école pour rencontrer les élèves de Christophe Louge-Soule, les CM2. Pourquoi une telle visite à Savignac ? Organisé chaque année depuis 1994 par l’Assemblée Nationale, en coopération avec le ministère de l’Education nationale, «  Le Parlement des enfants » offre à 577 classes de CM2 (une par arrondissement) la possibilité de participer à une leçon d’éducation civique grandeur nature.
Après un appel à toutes les écoles primaires de France, c’est la classe de CM2 de Savignac qui a été choisie pour représenter la circonscription de Villefranche, la 2e de l’Aveyron. « Cela permet aux écoliers, par la pratique du dialogue et du débat démocratique, de découvrir le rôle du législateur lors d’un travail en classe réalisé durant une partie de l’année scolaire » précise, avec une légitime fierté, Christophe Louge-Soule.
Après avoir expliqué le rôle du député, élu de la nation, partagé entre son territoire et Paris, un échange nourri entre les élèves et la parlementaire s’est engagé avec justesse. Une proposition de loi va être maintenant élaborée par la classe des CM2, en respectant le format exigé. A savoir, que comme toute loi, elle doit comprendre un exposé des motifs, avec quatre articles maximum et  rédigée à l’indicatif présent. S’inscrivant pleinement dans le parcours citoyen de l’élève, cette année le thème porte sur « La protection de la biodiversité ».
L’enseignant adressera la proposition de loi à la DSDEN avant le 21 mars. Puis des sélections, académique d’abord, nationale ensuite, seront effectuées. Le choix final incombant à l’ensemble des classes participantes. Les lauréats seront invités à l’Assemblée nationale avec tous les égards du à leur rang de législateurs en herbe.

IMG4580-800x600
IMG4581-800x600
IMG4583-800x600
IMG4585-800x600
IMG4587-800x600
IMG4589-800x600
IMG4591-800x600
IMG4596-800x600
IMG4601-800x600

Le pédibus est un mode de ramassage scolaire dans lequel un groupe d’écoliers à pied est conduit par des adultes sur le trajet de l'école vers la maison. Ils empruntent un itinéraire déterminé, conçu pour être rapide et direct, tout en privilégiant la sécurité des enfants. A l’heure de la sortie, cartables sur le dos, les gilets jaunes et oranges se regroupent sur le trottoir avant le départ vers leurs domiciles.

Fonctionnant à l’essai du 18 au 22 décembre, sous la gestion d'une des enseignants, les 19 élèves inscrits, issus de toutes les classe y compris la maternelle, sont partagés en deux groupes, sur deux lignes de pédibus. Onze parents bénévoles se sont prêtés à l’opération pour encadrer « qu’ils en soient remerciés » précise Anne Rivet, responsable de cette action intégrée au projet de l'année EDD  (Education au développement durable). Le but, faire adopter au plus jeune âge des habitudes de déplacements qui les sensibilisent à la réduction des dépenses énergétiques. Certains parents craignent pour la sécurité des marcheurs, « mais c’est un cercle vertueux, plus les gens participent, moins il y a de voitures aux abords de l’école » martèle Anne Rivet. Et s’il fallait trouver des raisons pour adhérer au projet, sept au moins sont bonnes : santé, sécurité, éducation, bien-être, économie, environnement, vie sociale. Une vraie solution conviviale et citoyenne.

  • IMG4107-800x600
  • IMG4105-800x600
  • IMG4109-800x600
  • IMG4108-800x600
  • IMG4110-800x600
  • IMG4111-800x600

Jeudi 12 octobre, les grands de l’école de Savignac, cours élémentaires et cours moyens, sont partis en randonnée sur la commune. « Au-delà de l'aspect sportif, il s'agissait aussi d'une activité éco-citoyenne » précisent les instituteurs en charge des classes, Anne Rivet et Christophe Louge-Soule. Aidés de quelques mamans volontaires, les déchets trouvés le long du parcours ont été ramassés, notamment papiers, bouteilles, gobelets, canettes et de nombreux mégots de cigarettes qui ne manquent pas, tristement, de fleurir tout au long des routes et chemins.
De retour à l’école, un débat s’est ensuite engagé sur les déchets  « récoltés », leur devenir et leur transformation. Intéressés, les élèves « Citoyens de la planète » ont bien compris que les déchets devaient être jetés à la poubelle pour que la nature reste propre. Le développement durable, c’est ça aussi.

IMG7957-800x600
IMG7960-800x600
IMG7961-800x600
IMG7963-800x600
IMG7969-800x600
IMG7971-800x600
IMG7977-800x600

L’année dernière, ce sont 17 élèves qui ont quitté l’école pour aller vers les collèges, cette année ils seront 13. Mais pas de panique, les effectifs tournent autour de la centaine d’enfants. En maternelle ce ne sont pas moins de 33 enfants qui vont suivre leur cursus dans l’école et assurer la relève. Effectifs stables, rentrée normale avec une équipe inchangée depuis deux années. Stabilité et sérénité règnent à l’école Savignac.
Les effectifs : Maternelle, 24 élèves répartis en trois sections, gérées par la directrice, Vanessa Coppo, plus le jeudi, Anne Jayr pour assurer la décharge de direction. Au CP : 18 élèves plus 9 en grande section avec Sophie Germain. CE1/CE2 : 21 élèves avec Anne Rivet. CM1 /CM2 : 20 élèves avec Christophe Louge-Soule. Outre l’équipe enseignante, on trouve en tant qu’ATSEM, Cathy Bouyssou et Michèle Raynié ; à la cantine Olivier Martins. Et, nouveau cette année, Guylaine Ribaud vient en soutient de Sophie Germain le matin en classe, puis à la cantine et à la garderie.
« Le développement durable » le grand projet cette année, il sera le fil rouge pour toutes les classes. Il va se décliner de différentes façons, sous différentes formes, afin de coller au mieux à l’âge et à l’intérêt des enfants. Partie prenante, la communauté de communes, avec l'intervenante Elise Jean   qui mènera douze séances à l’école auprès des différentes sections. Des classes sont inscrites au CPIE (centre permanent d’initiatives pour l’environnement) basé à Millau. Le centre est spécialisé sur le développement durable autour de l’eau. Travail autour d’un module « Citoyen de la planète » pour les CM1 et CM2. Et une multitude de tâches seront abordées avec des intervenants spécialisés autour de l’eau, un bien à protéger, de la terre à l’assiette et le travail du jardin. Et vaste question : comment sensibiliser les parents à délaisser la voiture et amener les enfants à pieds à l’école, c’est le projet « Pédibus » qui va courir sur plusieurs années. Pour les maternelles,  de grands thèmes seront développés comme le tri sélectif, la fabrication de papier recyclé, la réduction des déchets ou encore  la culture d'un potager (à confirmer). Si on ajoute d’autres activités telles que les séances de natation ou l’inscription auprès des Espaces Culturels pour assister à des spectacles adaptés à chaque classe. L’avenir, on le travaille à l’école de Savignac. L’année qui débute est pleine de promesses !
 

IMG3707



















                         L'équipe enseignante et le personnel communal au service d’une centaine d’enfants.