Loading…

Une nouvelle fois, les membres de Génération Mouvement ont eu à déplorer la disparition d’un des leurs, René Boutonnet. Il habitait à La Bastide Capdenac, mais était adhérent au club de Savignac. Né le 20 mai 1925, il voua sa vie à l’agriculture sur sa ferme de La Bastide. A travers une autre activité, sa réputation allait bien au-delà, il était rebouteux. Qui n’a pas été le voir ? Qu’elle est la maison des alentours où René n’est pas intervenu pour exercer ses talents ? Il n’y en a pas beaucoup.
En 1989, il a eu le malheur de perdre son épouse avec qui il a eu un fils qui travaillait à Rodez. Suite à des ennuis de santé, quelques années plus tard, en juin 1999, son seul fils décède. René Boutonnet n’était pas un homme à rester inactif. En 1986, avec Claude Treille, ils créent l’ADMR, René en sera le premier président. Il a assumé de nombreuses fonctions, entre-autres, Conseiller municipal à La Rouquette, membre local de la MSA, membre du bureau local de GDS (Groupe de Défense Sanitaire animale). Une retraite très active durant de nombreuses années, mais dès qu’il le pouvait, il aimait venir retrouver ses amis pour jouer à son jeu préféré, la belote. En 2016, ne pouvant se suffire et rester seul, il entre à la maison de retraite des Bosquets. Dernièrement, son état de santé s’étant dégradé, il est transporté à l’EHPAD de Rulhe où il décède après trois semaines de soin. Le trésorier du club et son ami de toujours, Claude Treille, témoigne : « René était un homme dévoué, agréable et aimable, il aura gravé les esprits de ceux qui l’ont connu. Tous les membres de Génération Mouvement adresse à sa famille ses plus sincères condoléances ».