Loading…

Les enfants du bourg, tout-petits et grands, ont répondu présents à ce rendez vous  nocturne et monstrueux qu’est Halloween, en ce 31 octobre. La pluie s’est même éloignée, fichant la paix au groupe durant la balade. But atteint avec un plaisir multiplié par la générosité sucrée des voisins qui ont ouvert leurs portes à cette équipée de sympathiques affreux. Ce n’est pas les six enfants de 3 à 8 ans et les trois ados encadrant qui diront le contraire. S’en est suivi de bonnes rigolades entre tous, enfants et adultes accompagnants. La pluie a recommencé à tomber juste à la fin de la récolte laissant les chercheurs  ravis. A l’abri, il ne restait plus qu’à faire les comptes de la collecte nocturne.
Au lotissement, il se murmure qu’un groupe a sévit également avec succès. De généreux donateurs disent « n'avoir pas vu autant d'enfants les années passées ». Une soirée qui prend visiblement de l'importance à Savignac, pour le plaisir des petits et des grands… Et des voisins qui n’hésitent pas à jouer le jeu. Qu’ils en soient remerciés.
20191031192028
Lors de la soirée réussie du repas des chasseurs l’année dernière, la satisfaction dominante laissait présager un engouement certain pour l’édition suivante. Au delà de l’espoir, en ce dernier samedi de mars, le succès s’est transformé en certitude.
Alléchés par les sangliers tournant sur leurs brochesdans l’après-midi, pas moins de 140 convives ont répondu présents, ils n’ont pas été déçus. Apéritif, soupe de campagne, saucisses de chevreuil, pâté de sanglier, aligot, fromage et dessert, ont accompagné les sangliers grillés. De l’avis de participants :
«Nos papilles sont encore en émoi, comme toujours les chasseurs ont assuré, grands et petits ont été reçus à la perfection ».
Les chasseurs remercient tous les participants pour leur soutien, ils ont contribué au succès espéré par les organisateurs. Nul doute que la prochaine édition aura encore plus de retentissement. Devant ces succès grandissants, les organisateurs se posent maintenant la question : « Ne faudra-t-il pas pour l’année prochaine utiliser la grande salle polyvalente afin de recevoir les nombreux participants dans de meilleures conditions ? ». Le sujet est en réflexion, alors à l’année prochaine.