Loading…

Les conseillers ont décidé la prise en charge par la commune des frais d'entrée du centre Aqualudis de Villefranche désormais réclamés pour les séances scolaires de piscine dispensées aux enfants de l'école communale. Sont concernés les élèves du cycle 2 (grande section au CE2).  Le coût estimé de la dépense s'élève à 1 300 €.  

Dans le cadre du programme de rénovation petit patrimoine local, le choix du conseil s'est porté sur les entreprises Mon Toit ma Maison et l'EURL Calmes pour la rénovation respectivement du four du Verdier et du puits de La Guillone. Les travaux prévus s'élèvent à 6 539 €.

Sécurisation de l'école publique : l'installation d'une alarme PPMS et le traitement des vitrages en RDC (opacification) ont été validés pour un montant total de 5 841 €. les entreprise retenues : Ets Bodet (alarme), Calmettes (électricité) et Mat et Brillant (vitrages).
Acquisition d'un nouveau véhicule utilitaire pour un montant net de 10 400 € auprès du garage Douat Automobiles (avec reprise de l'ancien véhicule).  
Adoption de plusieurs décisions modificatives budgétaires afin d'ajuster divers programmes d'investissements inscrits au budget primitif 2019.
Accord du conseil pour la création d’une servitude de passage sur un bien de section situé à La Guillone afin de permettre la réalisation d’une nouvelle habitation. 
La mise en place d'un nouveau régime indemnitaire pour le personnel communal (RIFSEEP) a été votée par les conseillers. Ce nouveau régime tenant compte des fonctions, sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel entrera en vigueur au 1er janvier 2020.  
Le rapport de la CLETC sur le transfert à la Communauté de communes de la compétence Médiathèque exercée par la commune de La Fouillade a été approuvé.
Un point a été fait sur le sujet de la sécurisation de la traversée du bourg. Face aux problèmes de sécurité rencontrés dans le bourg une réflexion a été engagée avec le Département et Aveyron Ingénierie, la mission confiée étant d'étudier comment améliorer la sécurité des usagers de la route départementale, piétons, cyclistes et automobilistes, de traiter les entrées et sorties du bourg en prenant en compte les contraintes locales (étroitesse de la voie, visibilité réduite). Après une consultation des riverains en 2018, des mesures de fréquentation et de vitesse ont été réalisées en 2019. Prenant en compte les éléments recueillis des propositions d'aménagement ont été établies par Aveyron Ingénierie. Celles-ci ont été présentées lors d'une réunion publique le 3 décembre dernier. Près de 500 véhicules fréquentent quotidiennement le bourg (dans les deux sens) ; la vitesse moyenne constatée s'établit  autour de 50km/h, si elle reste dans la légalité, elle s'avère cependant trop élevée pour la traversée du bourg. D'où la probable nécessité de passer à 30km/h. Les autres préconisations : traitement des entrées du bourg  avec des bandes résine longitudinales (bord et milieu de voie) et transversales, déplacement des panneaux de commune et passages piétons,  mise en place de chicane avec îlots franchissables, panneaux lumineux, radars pédagogiques. Après synthèse et chiffrage des coûts, un projet d'aménagement sera élaboré. Le principe d'une présentation en réunion publique au cours du 1er trimestre 2020 a été retenu.