Loading…

Traditionnellement, avril est le mois où, dans toutes les communes, les conseils municipaux votent les budgets de l’année en cours. Savignac n’a pas dérogé à la règle, le dernier conseil municipal portait essentiellement sur le vote des budgets primitifs 2016.

Le budget primitif général s’élève en recettes et dépenses de fonctionnement à 524 821 € et en recettes et dépenses d’investissement à 414 118 €. Le montant des dotations de l'Etat est de nouveau en baisse alors que malgré une gestion rigoureuse, les charges de fonctionnement connaissent une hausse constante (périscolaire par exemple). Face à ce constat le  conseil  s'est prononcé pour une augmentation des taux d’imposition. Le produit fiscal attendu pour 2016 est de 113 500 €. (Habitation : 6.82 % - Foncière sur le bâti : 12.92 %  - Foncière sur le non bâti : 73.36 %). Ces taux n’avaient pas été modifiés depuis 2012.
En dépenses de fonctionnement, 162 000 € sont prévus au titre des charges de personnel, 79 530 € pour les charges de gestion générale ; la subvention aux associations s’élève à 19 000 €, dont : 15 278 € à la FOL pour la gestion du périscolaire. Décidée lors du précédent conseil, l'installation d'une maison d'assistants maternels dans les locaux du presbytère est inscrite parmi lesdépenses d’investissement. Lorsqu’elle sera opérationnelle, cette MAM pourra accueillir jusqu’à 9 enfants avec 3 assistantes maternelles prévues. Une consultation pour la maîtrise d’œuvre des travaux de rénovation a été lancée mi-avril. Le montant estimatif des travaux est de 220 000 €. Un subventionnement important  est attendu pour ce projet. Toujours au chapitre dépenses d’investissement, 16 000 € sont affectés à la voirie, 9 300 € pour des travaux sur le patrimoine immobilier, 39 546 € pour la poursuite de l'aménagement du bourg, 8 500 € pour l'équipement informatique de l'école. 

Le budget primitif d’assainissements’équilibre en recettes et dépenses de fonctionnement à 198 746 €. En recettes et dépenses d’investissement à 148 180 €. Eu égard à l'évolution du coût de la prestation du traitement et des volumes facturés par la commune de Villefranche de Rouergue, et de la nécessité d'assurer l'équilibre financier du service d'assainissement, une révision tarifaire a été décidée. Le tarif de la redevance est porté à 1.41 €/m3 (soit une hausse de 0.10 €/m3).

Le conseil a par ailleurs approuvé  la charte de collaboration mise en place dans le cadre de la procédure d'élaboration du plan local d'urbanisme intercommunal de la Communauté de Communes du Villefranchois. Des élus référents, relais entre la commune et la communauté de communes ont été désignés.