Loading…
AVRIL

Le dernier conseil municipal a traité essentiellement de la fiscalité locale et du budget primitif 2015. Eléments importants dans la prise en compte des besoins financiers de la commune, les trois taxes communales. Leurs taux ont été reconduits soit 6,50% pour la taxe d’habitation, 12,31% pour la taxe foncière sur les propriétés bâties et 69,87% sur le non bâti, « afin de ne pas alourdir plus les impôts à la charge des familles » précise le maire. Il rappelle le taux moyen du département : 19.03 % pour l’habitation, 20.19 % pour le bâti et 83.44 % pour le non bâti. Ce produit fiscal attendu s’élève à 103 462 €.

Evoquant la baisse des dotations de l’Etat, des choix ont du être fait pour équilibrer un budget primitif s’élevant, en recettes et dépenses de fonctionnement à 512 788 € et en investissement à 301 508 €. On trouve dans les principales dépenses d’investissement programmées : la deuxième tranche « Cœur de village » (95 350 €), l’enfouissement des réseaux (27 800 €) et l’entretien de la voirie communale (15 000 €). Le budget assainissement quant à lui s’équilibre à 184 449 € en fonctionnement et à 137 856 € en investissement. Le tarif de la redevance d’assainissement n'est pas modifié pour 2015.

Les subventions aux associations ont été approuvées. Parmi celles-ci : Comité des fêtes 500 €, Voyage scolaire 1 200 €, FOL (périscolaire) 16 710 €, ADMR 400 €, Communes sinistrées Sud Aveyron 700 €.

Outre les budgets le conseil a délibéré favorablement pour le transfert de la compétence PLUI à la communauté de communes du Villefranchois.